LES VISITES, RENCONTRES ET CONFÉRENCES


conférence

Série de conférences sur une journée, proposées par 
Claude Chambu, docteur en sciences, ingénieur

Mardi 16 mai 2017, entre 10h30 et 16h00

Amphithéâtre, bâtiment Ampère - Technopôle Hélioparc, 2 avenue du Président Angot, 64000 Pau

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Programme :

  • 10h30 - 11h00 : présentation très simplifiée des modèles standards de la physique (matière et énergie) et de l’origine de l’univers (Big Bang) dont les développements ont motivé la création du CERN (Centre Européen de Recherches Nucléaires) et la construction du LHC (Large Hadrons Collider).
  • 11h00 - 12h15 : Présentation de l’anneau de 27 km qui permet d’obtenir les protons (noyaux d’hydrogène) qui entrent en collision à une vitesse très proche de la vitesse de la lumière. Visite virtuelle : commentaires des schémas, des vues éclatées et des photos des différents équipements de l’anneau.
  • Repas (facultatif, à la charge des participants*)
  • 14h15 - 15h30 : Présentation du détecteur ATLAS qui permet de reconstituer les trajectoires des particules issues des collisions des protons et de les identifier. Visite virtuelle : commentaires des schémas, des vues éclatées et des photos des différents équipements du détecteur.
  • 15h30 - 16h00 : Présentation très simplifiée du résultat le plus remarquable du CERN obtenu sur le LHC en 2012 : la mise en évidence de l’existence de la dernière particule élémentaire qui manquait dans la panoplie des particules du modèle standard de la physique, « le boson de Higgs ».

* Le déjeuner sera pris au restaurant "Le Pilota" 458 Boulevard du Cami Salié

CONFÉRENCE

 

 

 

...« L’odeur de l’autre peut éveiller le désir parce qu'elle s'insinue en nous malgré nous, et révèle l'intimité d'un corps sans pour autant le livrer tout entier. La respiration de l'odeur est alors propice à l'éclosion du désir amoureux, car il s'agit d'un plaisir innocent qui n'est pas inhibé d'emblée par la crainte d'être importun et intrusif, comme peut l'être un regard concupiscent ou une main aventureuse ».

(Chantal Jaquet, professeure de philosophie à la Sorbonne)

 

Peut-on alors parler de la chimie des sentiments ? Faut-il sentir bon pour séduire ? Les odeurs corporelles, souvent incriminées dans les modes de séduction, le sont-elles à juste titre, constituent-elles des phéromones ? …

Bon nombre de ces questions seront abordées à l'aune des avancées scientifiques récentes.

 

 

  

Mardi 31 janvier 2017

18h15

Amphi Sherwood

ENSGTI - Pau

Michel HOLEMAN - Quelques expériences du conférencier :

En enseignement, responsable de nombreux modules mais aussi de diplômes (Licence, Master, Doctorat) et directeur du département de Chimie. Mes matières de prédilection concernaient la chimie organique, la phytochimie et la chimie verte. Auteur d'un ouvrage « Chimie organique : exercices et problèmes de chimie et spectroscopie », Paris: Ellipses, 1992 et Rabat: SMER, 1991, 375p.

En recherche, directeur du laboratoire de chimie des plantes puis co-directeur du laboratoire de chimie analytique bioinorganique et environnement (LCABIE-IPREM-UMR 5254 du CNRS) dans des thématiques très variées selon les affectations:

Synthèses organiques de molécules originales de l’arsenic,

- Analyse et extraction de plantes médicinales et aromatiques,

- Développement de méthodologies analytiques pour le dosage de métaux lourds (Hg, Sn, Se…) et identification de leurs espèces dans l’environnement, les milieux biologiques et l’application à l’étude de la réactivité de ces éléments (processus physico-chimiques, biotransformation…).

Dans l’administration, en tant que vice président chargé des études et de la vie étudiante (CEVU) et membre du bureau national du réseau VP CEVU, directeur du centre d’initiation à l’enseignement supérieur (CIES) chargé de l’insertion professionnelle des doctorants, initiateur et animateur du comité 

"Tout au long de mon parcours professionnel, je me suis appliqué à partager mes acquis à travers de nombreuses formations (Stages pour les enseignants de collèges et lycées) , responsabilités (Directeur régional des Olympiades de la chimie) et manifestations de vulgarisation scientifiques (Aquitaine en débat, Chimie 2000, Grands défis scientifiques, Sciences en fêtes, portes ouvertes, Faculture, UTLA (Université de tous les âges), Lacq Odyssée, activités culturelles dans le Sud-Est …). Toutes ces manifestations ont été suivies de discussions".


CONFÉRENCE

 

- Jeudi 24 novembre 2016
- 14H30 
- ESTIA - Technopole Izarbel
- Conférence de Claude CHAMBU

conférence et témoignage : métiers d'ingénieur aéronautique

CONFÉRENCE

Les missions d'exploration de la Lune dans le cadre du programme spatial Apollo (1969-1972) ont permis de réaliser en peu de temps des avancées considérables dans les domaines techniques et scientifiques. Ces missions lunaires sont un événement majeur dans l'histoire de l'humanité. Pourtant cette première étape de la progression de l'homme dans l'espace parait aujourd'hui lointaine et quelque peu oubliée. Le but de la conférence est de rappeler comment l'homme a procédé pour lier sur la Lune et en explorer sa surface. 

Nous passerons en revue les vaisseaux utilisés, les phases propulsées d'un vol sur la Lune et les activités des astronautes sur la surface lunaire, une façon de revivre cette formidable aventure et aussi d'en tirer des leçons pour l'exploration future des surfaces planétaires par des astronautes. Il est important et toujours bon de se souvenir des pionniers qui ont marché sur la Lune il y a plus de 45 ans. Ils ont vécu une expérience extraordinaire que je vous invite à partager en attendant qu'un jour l'aventure continue.

Serge CHEVREL est astronome à l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP UMR 5277 du CNRS), Observatoire Midi-PYrénées, Université Paul Sabatier - Toulouse

Spécialité : Planétologie (géologie des planètes)

 

vendredi 7 octobre 2016

à 18h00

Amphithéâtre ENSGTI

5, rue Jules Ferry, Pau


CONFÉRENCE

 

Deux notes techniques développant la nano thermite ainsi que la cohérence du temps de chute des tours WTC 1 et WTC2 ne seront pas abordées durant la conférence. Elles seront transmises aux participants qui le souhaiteront.

 

mercredi 1er juin 2016

15h30 départ du covoiturage depuis Helioparc


PLAN DE LA CONFÉRENCE

 

En introduction, une vidéo présentera le chef de file du complot, Richard CAGE, au cours d'une émission télévisée.

En première partie, l'explosif étant évoqué, le conférencier assurera "une mise à niveau des connaissances" en la matière.

En deuxième partie, il présentera les arguments des tenants du complot et les réponses apportées.

 

PARTIE I - EFFONDREMENT DES BÂTIMENTS

  • procédés courants utilisant l'explosif
  • démolition par poussée
  • procédés innovants

PARTIE II - RÉFLEXIONS SUR LE 11 SEPTEMBRE

  • trajet du vol AA 11
  • trajet du vol UA 175
  • constitution des tours WTC1 WTC2
  • éléments développés dans la thèse du complot - réponses apportées

        - attentat perpétré en 1993
        - incendie sans conséquences majeures survenu 
          dans une 
tour à Philadelphie
        - vitesse anormale de descente des tours
        - mystères entourant la chute de la tour WTC7 ?
        - traces de nano thermite retrouvées sur le sol


visite de site

   Distances

 

 23 avril 2016

 

8h15 Départ covoiturage Hélioparc Pau

12h30 Déjeuner à la Taverne de Marquèze - 

 

9h30- rendez-vous musée des Forges

9h45- visite guidée musée des Forges

12h00- rendez-vous Gare de Sabres

12h10- départ en train pour Marquèze

12h30- déjeuner

14h30-16h30 visite guidée écomusée

17h00- retour à Sabres 

 

Inscription déjeuner et visites 

Compléter le formulaire ici

 

**Bayonne - Brocas

    122 km   1h24    péages 12,20€ env

**Pau - Brocas

   122 km   1h22     péages 12,40€ env

**Brocas - Sabres

    24 km     24 mn

   

 

 

 

 


repas de fin d'année

 

12 décembre 2015

  

11h30 à St-Jean-Pied-de-Port


Restaurant Iratze Ostatua à Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Covoiturage depuis Pau Helioparc départ 9h30

INSCRIPTION DÉJEUNER ET VISITE ST-JEAN-PIED-DE-PORT

Compléter le formulaire ici


conférence

Mario LEPAGE, Ingénieur de recherche IDPE

Unité de recherche Écosystèmes Aquatiques & Changements Globaux

 

 1er décembre 2015

 

17H00


ESTIA - Amphi Mari - Bidart

 

Covoiturage parking Helioparc

départ 15H30

Réservation dîner de clôture.. Compléter le formulaire ici


La bioindication au service de la gestion des eaux de transition

La Directive Cadre européenne sur l’Eau (DCE) mise en place en octobre 2000, imposait aux Etats membres d’atteindre le “Bon Etat” des masses d’eau de surface à échéance de 2015. Cette directive demandait également aux Etats de se doter d’outils d’évaluation de la qualité écologique, de la qualité chimique et de la qualité hydromorphologique de ses masses d’eau. Aujourd’hui, plusieurs outils ont été développé mais il n’est toujours pas possible d’assurer la comparabilité des résultats des différents outils d’évaluation à travers l’Europe.


 Afin de déterminer l’état écologique des masse d’eau de transition (estuaires et lagunes), plusieurs compartiments biologiques doivent être utilisés. Il s’agit des compartiments phytoplanctonique et macro algues, poisson et invertébrés benthiques. En France, seul l’indicateur ELFI (Estuarine and Lagoon Fish Index) a été développé et intercalibré à l’échelon européen. Cet indicateur basé sur des éléments de structure et de fonctionnement des écosystèmes utilise les assemblages de poissons pour poser un diagnostic écologique des masses d’eau.

Les métriques qui composent ELFI sont sensibles à de nombreuses pressions anthropiques qui agissent sur la qualité chimique de l’eau, sur la qualité des habitats et sur la connectivité amont-aval et latérale. C’est dans ce contexte que les peuplements de poisson des estuaires de l’Adour et de la Bidassoa ont été échnatillonnés. Des problèmes de qualité de l’eau ont été détectés sur les deux estuaires et les évaluations de l’indicateur ELFI montre que des mesures de remédiation seront nécessaires pour atteindre un bon état écologique… à échéance de 2027 ?